Vanessa, 19 ans

J’ai appris que mon père souffrait de la SLA lorsque j’avais 11 ans. Son combat a duré plusieurs années. Mon frère aîné, ma mère et moi, nous formions une équipe de soins du tonnerre. Quand mon frère a quitté la maison pour l’université, j’étais encore au secondaire. J’ai donc eu à m’acquitter de lourdes responsabilités pour mon âge. Aujourd’hui, j’entretiens le souvenir de mon père dans mon coeur en me remémorant les merveilleux moments que nous avons partagés.

Découvre mon histoire